Select Page

Les barrières au vieillissement en bonne santé des personnes âgées immigrées en France

Le vieillissement mondial de la population nécessite de prendre des mesures afin de s’assurer que les personnes âgées restent en bonne santé, pour continuer à vivre dignement. Mais ces mesures doivent prendre en compte la diversité de la population âgée pour éviter de creuser les inégalités au sein des personnes âgées. Par exemple, la France dispose d’un système de santé généreux mais complexe, et qui a tendance à bloquer l’accès aux soins aux immigrés.

La politique d’immigration française a connu un revirement à la fin des années 1970.  Ceci a mis fin à la politique volontariste d’après-guerre, qui encourageait l’arrivée de travailleurs immigrés, venant surtout du Maghreb, afin d’augmenter l’offre de main d’œuvre1. Ces restrictions ont été accompagnées d’une discrimination envers les immigrés, vus comme une force de travail, ce qui remet en cause leur présence sur le sol français en cas de chômage ou de retraite2. Les personnes âgées immigrées font donc face à des difficultés pour atteindre une égalité de traitement avec celles nées en France. Ils représentent pourtant 9% de la population nationale, dont un tiers a plus de 55 ans3.

Les difficultés d’accès aux soins semblent être davantage liées à l’appartenance à une fraction basse des classes populaires qu’au statut d’immigré. Les personnes âgées immigrées ont plus tendance à avoir un travail faiblement rémunéré et éprouvant, ainsi qu’une carrière complexe et discontinue, ce qui affecte leur santé et leur accès aux soins4. Le statut de migrant empire cette situation : la mauvaise maitrise de la langue et le manque de renseignements sur les procédures administratives complexes les empêche souvent de comprendre leurs droits. De plus grandes ressources en interprétariat sont nécessaires pour pallier cette incompréhension.

Les immigrés sont aussi exposés à la complexité du droit des étrangers, surtout s’ils font des allers-retours avec leur pays natal5. Les conséquences sur l’accès aux soins sont directes : les personnes âgées immigrées sont nombreuses à signaler un manque de complémentaire santé, d’informations sur les aides financières de l’Etat, et à renoncer aux soins de spécialistes6.

Le renoncement aux soins est un obstacle considérable pour le vieillissement en bonne santé des migrants. Il est 2 à 3 fois plus fort chez les hommes immigrés du Maghreb que chez ceux nés en France. Cela est dû à la complexité de l’accès aux soins, ainsi qu’à la culture maghrébine de la famille. Les enfants d’immigrés maghrébins tendent à vouloir apporter eux-mêmes l’intégralité des soins corporels à leurs parents, dans un renversement des rôles parents/enfants. L’introversion des familles maghrébines est aussi due à la stigmatisation dont elles sont victimes. Cela crée parmi elles une culture d’après immigration, basée sur l’indépendance et le soutien intrafamilial, qui les dissuade de chercher de l’aide médicale ou de placer un proche malade en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)7.

Les migrants âgés font donc face à une double discrimination, du fait de leur âge et de leur statut d’immigré. Cette discrimination a des conséquences sur leur capacité à vieillir en bonne santé, et sur de nombreux autres aspects de leur vie. C’est pourquoi la Federation Internationale sur le Vieillissement (IFA) a fait des inégalités au sein des personnes âgées une de ses priorités. Ce thème sera débattu lors de la Conférence sur le Vieillissement de l’IFA, qui sera tenue du 8 au 10 aout à Toronto, au Canada. Pour plus d’informations sur la Conférence, rendez-vous sur le site ifa2018.com.

1 http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/politique-immigration/chronologie-immigration/

2 Madoui Mohamed, Jaeger Marcel, « ‪Les migrants face aux défis du vieillissement ‪ », Hommes & Migrations, 2015/1 (n° 1309), p. 6-7. URL : https://www-cairn-info.lama.univ-amu.fr/revue-hommes-et-migrations-2015-1-page-6.htm

3 INSEE, ‘’Population étrangère et immigrée par sexe et âge en 2013’’, Tableaux de l’économie française

4 Karine Meslin, Kedhidja Benelhadj, « Présentation des études de l’Asamla », Le Vieillissement des populations immigrées, Nantes, Asamla/ResO Villes 2014

5 Anaïk Pian, « De l’accès aux soins aux ‘trajectoires du mourir’. Les étrangers atteints de cancer face aux contraintes administratives », Revue européenne des migrations internationales, n° 28, 2012, pp. 101-127.

6 Elise Chiron, Prise en compte des immigrés vieillissants. Enquête auprès des migrants vieillissants et d’agglomération nantaise, Nantes, DRAS, ASAMLA, 2005

7 Duchier Jenny, Mantovani Jean, « ‪Les familles face à la maladie d’Alzheimer‪. Le parcours du combattant des aidants », Hommes & Migrations, 2015/1 (n° 1309), p. 87-94. URL : https://www-cairn-info.lama.univ-amu.fr/revue-hommes-et-migrations-2015-1-page-87.htm

Share This